revuedelamediterranee.org - © Institut méditerranéen  
RM2E - Revue de la Méditerranée Edition électronique  
ISSN : 2274-9608
2015. 1
Neji   Djelloul   est   devenu   ministre   de   l’Education   nationale   au   sein   du   gouvernement   tunisien.   Notre collègue   et   ami   a   dès   longtemps   démontré   ses   qualités   d’enseignement   et   de   chercheur.   Professeur   à l’Université   de   Tunis-La   Manouba,   il   vient   de   publier   un   livre   qui   rappelle   sa   qualité   de   spécialiste des   côtes   méditerranéennes.   La   voile   et   l’épée ”   consacré   aux   côtes   du   Maghreb   à   l’époque   médiévale traduit   bien   deux   qualités   majeures   de   Neji   Djelloul,   esprit   original   riche   d’une   grande   culture,   il   est aussi    un    érudit    méthodique    :    son    livre,    véritable    base    de    données    restera    une    référence.    Nous souhaions   à   Neji   Djelloul   que   ces   qualités   mises   au   service   de   sa   nouvelle   mission   lui   assurent   un plein succès.
2016. 1
Nous sommes heureux de relayer cet appel à communication : DÉFENDRE  LA  MER À GRANDE  ÉCHELLE : BASES  NAVALES  ET INFRASTRUCTURES MARITIMES (XIXe-XXeSIÈCLES) Colloque international sous la direction scientifique de Nicolas Meynen (Toulouse – Jean Jaurès,   FRAMESPA/UMR5136   CNRS)   et   d’Émilie   d’Orgeix   (Bordeaux   Montaigne,   EA538-Centre   FG Pariset) en partenariat avec l’association Valoriser les Patrimoines Militaires. Bordeaux, Auditorium du Musée d’Aquitaine, jeudi 20 et vendredi 21octobre 2016.
al-Andalus,   la   cultura   archittectonica   e   urbana.   Bilancio   storiografico   e   prosespettive   di   ricerche Colloque   international   réunion   du   17-19   mars   2015   à   l’Université   di   Scienze   de   Genova   organisé   par   le département des Sciences de l’Architecture. Le   Professeur   Gianluigi   Ciotta   vient   de   mener   une   rencontre   internationale   de   grand   intérêt.   Une dizaine   d’intervenants   spécialistes   d’al-Andalus   et   de   son   patrimoine   méditerranéen   ont   présenté   le résultat   de   leurs   travaux.   Le   nombre   relativement   restreint   des   intervenants   a   permis   que   chacun   d’eux présente   un   véritable   rapport   de   45   minutes,   dans   tous   les   cas   richement   illustré.   De   Saragosse   à Tolède à   Cordoue   et   Séville   Maghreb   central   ou   extrême   c’est   un   très   riche   bilan   dont   on   espère   qu’il   fournira bientôt la matière d’un livre actuellement en préparation. (Programme joint)
2015. 2